^Back To Top

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Get Adobe Flash player

 

 

 

Recueil des Résumés 

 

 

Cancer Resistance to Drugs: A Call for a Paradigm Shift

Dr. Adouda ADJIRI

Département de Physique, Faculté des Sciences, Université de Sétif 1

Cancer continues to challenge scientists and clinicians despite important advancements achieved through deep sequencing. Today personalized medicine which emerged from cancer genome sequencing projects is helping improve the outcome of thousands of cancer patients worldwide. However and compared to classical treatments of chemo-and-radiation therapies, targeted therapy also suffers resistance. This continuous trend of resistance seen throughout the history of cancer treatment is calling for a paradigm shift. Redefining cancer etiology becomes a must in order to redefine its treatment.

This conference will discuss cancer in its global context addressing specifically the following points: (i) why cancer arises; (ii) why cancer drugs which have already been used did not work as expected; (iii) how to advance cancer research and take it beyond the sequencing era.

Key Words: cancer initiation; DNA mutations; Cancer resistance to drugs; cancer genome sequencing

References:

[1] Adjiri.A. Identifying and Targeting the Cause of Cancer is Needed to Cure Cancer. (2016). Oncology and Therapy, 4(1), 17-33. DOI: 10.1007/s40487-015-0015-6.

[2] Adjiri.A. DNA Mutations May Not Be the Cause of Cancer. Oncology and Therapy, 5(1), 85-101.DOI : 10.1007/s40487-017-0047-1

 

 

Approche adaptative dans le traitement des cancers

« ORL »

M.S. BALI 1,  B.I. CHIBANE 1,,2, F. BENRACHI 2,3

(1) : Unité de physique médicale - Service de Radiothérapie Oncologie - Centre Anti Cancer Athena - Constantine

(2) : Laboratoire de physique mathématique et physique subatomique - Université des fères Mentouri - Constantine

(3) : Departement de physique - Faculté des sciences exactes - Université des frères Mentouri - Constantine

Le développement récent des nouvelles techniques rotationnelles de modulation d'intensité dynamique de type VMAT (Volumetric Modulated Arc Therapy) en radiothérapie, ainsi que l'incorporation de systèmes d'imagerie 3D embarqués sur les accélérateurs linéaires dans les salles de traitement, a permi d'envisager des corrections dosimétriques et d'adapter le plan de traitement aux changements anatomiques du patient le long de la durée du traitement.

Parmi les patients traités par radiothérapie, ceux atteints de cancers ORL sont sujets à des variations anatomiques et modifications progressives de certains organes à risque, ce qui peut engendrer dans certains cas des déviations importantes de la distribution de dose des objectifs prévisionnels.

Dans cette étude nous avons essayer d'evaluer les variations anatomiques et dosimétriques des organes à risques (parotides, moelle épinière et tronc cérébral) pour des patients atteints de cancers de la sphère ORL, bénéficiant d’un traitement en mode VMAT.

Pour ce faire, nous avons réalisé pour quatre patients une imagerie 3D initiale et d'autres en cours de traitement. Sur deux de ces patients, des imageries hebdomadaires 3D CBCT ont été acquise le long de leur traitement alors que pour les deux autres nous avons réalisé deux imageries CT, la première lors de la simulation et utilisée pour la planification initiale et la deuxième à la fin de la quatrième semaine. Une évaluation dosimétrique et volumétrique des organes à risques a été réalisée sur ces différentes modalités d'imagerie.

L'analyse des résultas sur les variations volumétriques et dosimétriques au niveau  de la moelle épinière et du tronc cérébral ont montré de très faibles variations dûes essentiellement aux variations lors de la délinéation (contourage) de ces organes sur les différentes modalités d'imagerie ainsi qu'aux variations dans le positionnement du patient. 

Par contre, nous avons observé une réduction progressive et plus ou moins importante du volume des parotides chez tous les patients. Elle est plus significative pour certains et moins pour d’autres, et s’accompagne le plus souvent d’une hausse de la dose moyenne parotidienne et du volume qui reçoit une dose supérieure à 30Gy, franchissant parfois le seuil 50% recommandé dans le QUANTEC (Quantitative Analysis of Normal Tissue Radiation Effects in the Clinic).

Chez ces patients une replanification du traitement est alors necessaire affin d'adapter le plan de traitement à la nouvelle anatomie du patient. Cette adaptation, réalisée généralement à la fin de la quatrième semaine du traitement présente un vrai bénéfice clinique pour le patient.

Mots clés : Radiothérapie adaptative, VMAT, variations anatomiques, CBCT, cancers ORL.

 

 

Radio-immunothérapie, rationnel et futur

Dr.  Mohamed  BENCHALAL

Centre de Lutte Conte le Cancer Eugène Marquis, Rennes, France

Le modèle de mort cellulaire radio-induite actuellement accepté établit que la mort cellulaire est la conséquence de cassures doubles brins non réparées responsables d’aberrations chromosomiques  létales aboutissant à la mort cellulaire soit par apoptose, « mitotic catastroph », senescence ou nécrose. Ce modèle est remis en question depuis que des observations cliniques puis des expériences expérimentales ont mis en lumière la place centrale de l’immunité dans la mort cellulaire induite par les rayonnements ionisants.

Cette présentation a pour objet de présenter le rationnel et le futur des  associations entre les nouveaux agents d’immunothérapie (« check-point inhibiteur ») et les rayonnements ionisants.

 

Corrélation entre le polymorphisme C677T du gène de la MTHFR et la toxicité des Fluoropyrimidines chez les patients atteints d’un cancer rectal

K. Boudaoud1*, S. Taleb2, H. Boudaoud3, K. Sifi*, A. Brihmat5, T. Filali4*, A. Djemaa, N. Abadi*

1: Service d’oncologie-radiothérapie CLCC, Faculté de Médecine université Frahat-Abbas Sétif

2 : Service d’oncologie-radiothérapie, Faculté  de Médicine, Université Constantine 3

3: Service de chirurgie  générale,  hôpital Ain Toutal, Batna

4:Service d’oncologie médicale Faculté de Médicine, Université Constantine 3

5 : Service d’oncologie radiothérapie CHU Ibn Rochd Annaba

*: Laboratoire de recherche de biologie et génétique moléculaires, Faculté  de Médicine,

Université Constantine 3.

Objectif

L’association Fluoropyrimidines radiothérapie préopératoire est le protocole de référence dans le traitement des stades II et III  du cancer rectal. Les variations individuelles du métabolisme des fluoropyrimidines ont été démontrées et sont essentiellement dues à l’activité de certaines enzymes. La methylenetetrahydrofolate reductase (MTHFR) est une enzyme clé, qui module le niveau de folates réduits, cofacteurs indispensables à l’activité cytotoxique des Fluoropyrimidines. Notre  objectif est de déterminer l’influence du polymorphisme C677T du gène de la MTHFR sur la toxicité thérapeutique des Fluoropyrimidines chez les patients traités pour un adénocarcinome rectal localement avancé

Patients et méthodes

52 patients atteints d’un adénocarcinome rectal de stade II et III ont été traités par fluoropyrimidines associés à la radiothérapie préopératoire. L’ADN génomique a été extrait à partir du sang total, recueilli sur tube acide éthylène diamine tétra-acétique (EDTA), suivant la technique au NaCl. La Détection du polymorphisme de la MTHFR a été réalisée par PCR- RFLP ou (Polymérase Chaîne Réaction - restriction fragment length polymorphism). La tolérance thérapeutique a été surveillée par un examen clinique et biologique selon les critères NCI-CTC V3. La réponse  thérapeutique a été évaluée par l’analyse anatomopathologique de la pièce opératoire avec analyse du stade ypTNM.

Résultats 

Les génotypes CT, CC et TT ont été retrouvés respectivement dans (32.6%, 48% et 19.2%). Les génotypes CT et CC ont été associés à un taux élevé de toxicité de grade 3 et 4 respectivement (35% - 28%). Un downstaging et une réponse complète histologique (pRC) a été démontré  dans 60% des cas avec le génotype 677TT.

Conclusion

Malgré un effectif limité, les résultats de notre étude, montrent que le génotype 677TT du gène de la MTHFR  semble avoir un rôle protecteur contre la toxicité des fluoropyrimidines. Cette étude ouvre des perspectives très intéressantes. Elle sera poursuivie, afin d'inclure plus de patients.

 

RECENT ADVANCES AND FUTURE DIRECTIONS IN HYBRID IMAGING AND RADIONUCLIDE THERAPIES

Dr. Yassine Bouchareb

Barts Health NHS Trust & Queen Mary’s University London, UK Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

            Becoming an integral component in clinical setting and research institutions, Molecular Imaging and Targeted Radionuclide Therapies are playing a central role in early and faster diagnosis and treatment of modern diseases such as Cancer, Cardiovascular diseases and Brain disorders. Recent and emerging developments in imaging and therapy technology, in particular hybrid imaging systems and the fast growth of computing performance capabilities further increase its value by offering effective and safe management of patients. Moreover, it empowers researchers to develop new and better ways to treat patients by speeding up the new drugs development process and ease the translation of basic and clinical research findings into day-to-day routine practice. Targeted radionuclide therapies are becoming an essential tool to fully eradicate diseases. These treatments are complementary to modern treatment of cancer and hormone disorders. This plenary lecture highlights major recent advances and future possible developments and trends in molecular imaging and targeted radionuclide therapies. The emphasis will be on the technological, methodological and remaining technical challenges in SPECT/CT, PET/CT, PET/MR and SPECT/MR hybrid imaging systems. Most recent radionuclide therapy research translated into clinical practice, including radioactive iodine (I-131), Ra-223, Lu-177 and Y-90 microspheres therapies and some indications of possible future treatment options will be presented. The content of the lecture is suitable for scientists, medical and biomedical professionals at all levels.

Investigating the Varian electronic portal imaging device

for small radiation field measurements

Zine El Abidine Chaoui1, Khoudri Saad2 et Hachemi Taha1

1Laboratoire d’optoélectronique et composants. Univ-Ferhat Abbes. Sétif1 

 2 Centre de Lutte Contre le Cancer de Sétif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’algorithme PDC  (Portal Dose Calculation ) est utilisé comme outil indispensable de vérification de prétraitement en IMRT par un système d’imagerie portale électronique (Varain Electronic Portal Imaging Device :EPID – aSi1000). La haute résolution spatiale en termes d’image converti en dose à deux dimensions de EPID nous a éclairé pour le proposer comme dosimètre pour les petits champs dans les accélérateurs au niveau du CLCC se Sétif. Dans une première partie seront discutées les étapes de la configuration pour la dosimétrie portale suivie des résultats de ses caractéristiques dosimétriques telles que la linéarité et la variation du débit de dose pour un faisceau de 6 MV. La deuxième partie consiste principalement à montrer une série de mesures des facteurs de sorties et les profiles de doses pour des petits champs de EPID comparés aux mesures de la diode de type E recommandée pour des petits champs à partir de 1cm x 1cm. On terminera cette étude avec des discussions et indications pour des études future.

Mots Clés : small field ; out put factor ; diode_E for small field ; EPID ; portal dose calculation.

_____________________________________________________________________

References

1/http://www.jmp.org.in/searchresult.asp?search=&author=Arpita+Agarwal&journal=Y&but_search=Search&entries=10&pg=1&s=0 Arpita Agarwal et al. Investigating the electronic portal imaging device for small radiation field measurements . J .Med .Phys. 2017 Apr-Jun; 42(2): 59–64.

2/ Charles PH, Cranmer-Sargison G, Thwaites DI, Crowe SB, Kairn T, Knight RT, et al. A practical and theoretical definition of very small field size for radiotherapy output factor measurements. Med Phys 2014;41:041707.  

3/ Nelms BE, Rasmussen KH, Tome WA. Evaluation of a fast method of EPID-based dosimetry for intensity-modulated radiation therapy. J Appl Clin Med Phys 2010;11:3185

4/ Tan YI. 2D Transit Dosimetry Using Electronic Portal Imaging Device (Doctoral Dissertation, University of Glasgow); 2016

5/ Dawoud SM, Weston SJ, Bond I, Ward GC, Rixham PA, Mason J, et al. Measuring linac photon beam energy through EPID image analysis of physically wedged fields. Med Phys 2014;41:021708

6/ Sun B, Goddu SM, Yaddanapudi S, Noel C, Li H, Cai B, et al. Daily QA of linear accelerators using only EPID and OBI. Med Phys 2015;42:5584-94

7/ Wang Y, Heaton R, Norrlinger B, Islam M. Quality assurance of electron beams using a Varian electronic portal imaging device. Phys Med Biol 2013;58:5461-75.

 

Apport de l’imagerie dans la surveillance et l’évaluation de la réponse thérapeutique en cancérologie

Pr. H.A. DIB

Service d’oncologie médicale

Centre de Lutte Contre le Cancer Sétif

La prise en charge du cancer a connu un essor considérable par le développement de nouvelles techniques d’imagerie médicale associé à une véritable révolution dans le domaine de la chirurgie carcinologique, des techniques de radiothérapie et surtout l’avènement de plusieurs molécules en oncologie, plus précises et plus efficaces.

L’imagerie médicale est indispensable en cancérologie. Elle présente un vaste champ d’action regroupant le dépistage, la détection précoce de petites tumeurs infracentimétriques, un rôle très important dans la prise de décision thérapeutique en permettant la classification du cancer.

Le passage au traitement exige des outils d’évaluation de la réponse thérapeutique. Ces critères d’évaluation permettent une meilleure appréciation des différents traitements notamment des nouvelles molécules en oncologie.

Pour une meilleure interprétation des résultats, la qualité des machines s’impose comme un critère important pour l’évaluation de la qualité de la prise en charge. Elle se traduit par une meilleure sensibilité et spécificité de l’examen radiologique.

Ce travail s’intéresse à l’apport de l’imagerie médicale en pratique courante en oncologie et une comparaison critique entre les critères OMS, (Organisation mondiale de la santé) : décrits en 1979 et les critères RECIST (Response Evaluation Criteria In Solid Tumors), décrits en 2000.

 

Guidage et suivi des tissus mous pour la radiothérapie du sein

H. Djaghloul, M.C. Batouche, J-P Jessel et A. Benhocine

L’utilisation des techniques de suivi des structures anatomiques et pathologiques durant l’intervention en radiothérapie est devenue un thème de recherche très intense dernièrement. En effet, malgré toutes les précautions possibles pour immobiliser le patient durant l’intervention, le patient peut bouger pour diverses raisons volontaires ou pas. Néanmoins, un certain nombre de problèmes constituent toujours des défis, et technologiques et scientifiques, et nécessitent d’être adressés lors de la conception et la mise en œuvre d’un système de suivi. L’import des données pré-opératoires, la segmentation des images médicales, la construction d’un modèle 3D déformable des structures anatomiques et pathologiques, le recalage du modèle pré-opéraoire avec les données intra-opéraoires, le suivi de la source du rayonnement du système de radiothérapie ainsi que des structures anatomiques et pathologiques du patient. Les  derniers systèmes de suivi se basent sur un matériel spécialisé qui grâce à l’insertion de balises émettrices à l’intérieur de l’organe en question comme la prostate ou le sein et des antennes à l’extérieur du corps qui reçoivent les signaux émises peuvent mesurer par triangulation leurs positions dans l’espace. Ces technologies peuvent être très couteuses et nécessitent un temps important pour le calibrage et l’implémentation. En plus, il y a toujours le risque d’inflammation, de rejet, de migration et d’interférence avec les dispositifs médicaux se trouvant en salle opératoire. Ici, on propose une approche alternative pour le suivi des structures déformables notamment du sein en se basant sur notre système de suivi et estimation de pose ALCATRAC 4p et un ensemble de marqueurs de réalité augmentée type ARToolkit. Egalement, on propose une méthode de calibrage permettant l’estimation de la pose du système ALCATRAC avec le système de radiothérapie. Pour une précision supérieur lors de la déformation du sein on propose un modèle de déformation type mass/ressorts associé au système de marqueurs et augmentant la précision de localisation de la région tumorale. Plusieurs prototypes par impression 3D ont été développés pour la validation du système.

 

Le positionnement en radiothérapie

Intérêt de la mise en place

Dr L. Hamzi Dr B. Drif  Pr K Boudaoud

Service de radiothérapie CLCC SETIF

Le principe de la  radiothérapie est de délivrer une dose la plus maximale au niveau de la tumeur et une dose la plus minimale au niveau des organes a risques

Le bon positionnement des malades est un élément clé de la chaine  du traitement  tout en tenant en compte les incertitudes et les mouvements des organes.  

               La mise en place qui consiste de vérifier d’abords toute la chaine du traitement et de coïncider les images prises lors de centrage avec les images des champs du traitement  prises par les différentes systèmes d imageries  Le défi de radiothérapeute est  de garantir et d’assurer la qualité de trt  tout en assurant  le bon positionnement.

 

 

PRESENTATION DU LABORATOIRE SECONDAIRE DES ETALONS EN DOSIMETRIE (LSED)

Dr. HERRATI Ammar

Chercheur  au Centre de Recherche Nucléaire d'Alger (CRNA)
Chef du Laboratoire Secondaire d'Etalonnage en Dosimétrie  LSED)

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Laboratoire Secondaire des Etalons en Dosimétrie (LSED) du Centre de Recherche Nucléaire d’Alger (CRNA) est un laboratoire de métrologie des rayonnements ionisants. Il est l’unique sur le territoire national. Il a pour mission principal d’assurer l’étalonnage des instruments de mesure de rayonnements ionisants utilisés en médecine (radiothérapie et radiologie conventionnelle), dans l’industrie et dans le domaine de la recherche. De ce fait, il assure la traçabilité des mesures effectuées par les utilisateurs de détecteurs de rayonnements ionisants, et joue un rôle central dans le dispositif de radioprotection mis en place pour protéger les utilisateurs de sources de rayonnements et le public contre les risques d’exposition aux rayonnements ionisants.

Dans cette présentation, on donnera un aperçu sur les activités menées, les prestations assurées (étalonnage en radiothérapie et radioprotection), et les perspectives de déploiement des activités du laboratoire pour couvrir tous les domaines et ainsi pouvoir prendre en charge les demandes d’étalonnage formulées par les différents utilisateurs (étalonnage en mammographie, curiethérapie et médecine nucléaire).

Les dangers éventuels sur la santé des ondes radiofréquences : cas  de la téléphonie mobile

 KHARFI  Fayçal

Département de Physique

Faculté des Sciences

Université Ferhat Abbas-Sétif1

&

Laboratoire Dosage, Analyse et Caractérisation en Haute Résolution

Les effets des rayonnements électromagnétiques ionisants sur la matière biologique et par conséquent sur la santé de l’être humain sont, actuellement, bien maîtrisés de telle sorte que les spécialistes sont même devenus  capables d’exploiter, efficacement, ces rayonnements en thérapie  comme en radiodiagnostic. Et ceci tout en évitant ou en réduisant leurs effets néfastes par une radioprotection opérationnelle bien adaptée. Toute fois, une autre catégorie de rayonnement électromagnétique, cette-fois non ionisant, a commencé depuis plusieurs années, surtout après le développement de la téléphonie mobile et toute la pollution électromagnétique qu’elle a causé à l’environnement, à susciter des interrogations quant à sa passiveté. Dans ce travail, nous essayons de réponde à la question suivante: les ondes radiofréquences et surtout celles utilisées en téléphonie mobile sont-elles vraiment sans aucun danger pour la santé humaine?       

 

Etude dosimétrique comparative  des détecteurs à semi

Conducteurs installés dans des accélérateurs miroirs

S.Khoudri1,2   , Z.Chaoui1

1. Laboratoire d’optoélectronique & composants

2. Centre de Lutte Contre le Cancer de Sétif Service de Radiothérapie

L’objectif de cette étude c’est de vérifier la correspondace entre l’équivalence dosimétrique des trois  nouveaux accélérateurs Clinac iX miroirs  et les détecteurs à semi conducteurs utilisés pour la dosimétrie in vivo en mode photons d’énergie 6 et 18 MV de types EP10  et EP 30   installés au niveau du Centre de Lutte Contre.. nous avons mené une comparaison des réponses  des détecteurs à semi conducteurs de types p en fonction de différents paramètres. Les critéres d’équivalence dosimétrique de ces détecteurs  utilisés en dosimétrie in vivo

Les critéres d’équivalence dosimétrique  des ces détecteurs   sont basés sur l’analyse des paramètres suivants :

-          Reproductibilté

-          Débit de dose

-          Taille de champ

-          Distance source surface du phantome RW3

-          Direction du faisceau et dose à l’éntrée

Dans un deuxiéme temps, à partir de balistiques cliniques pour le traitement des seins, nous avons comparé la dose à l’entrée, obtenue d’une part par le TPS en utilisant l’algorithme AAA modélisé avec les données des trois accélérateurs et d’autre part par la mesure de la dose à l’entrée donnée par les diodes, sur un phantome parallélépipéde RW3 installés successivement sur les trois machines

Il ressort de cette étude qu’il y a  une  correspondace entre l’équivalence dosimétrique des trois  nouveaux accélérateurs Clinac iX miroirs  et les détecteurs à semi conducteurs utilisés pour la dosimétrie in vivo en mode photons d’énergie  6 et 18 MVles accélérateurs sont dosimétriquement identiques, les patients peuvent bénéficiés de la dosimétrie in vivo dans n’importe quel  des trois systéme de diodes semi conductrices installés dans des accélarateurs

Mots clefs : accélérateur linéaire, TPS, diodes, dose à l’entrée

 

Advancing Cancer Assessment and Treatment using MRI

Pr. Martin LEACH

Cancer Research UK Cancer Imaging Centre,
NIHR Clinical Research Facility,
Institute of Cancer Research and Royal Marsden Hospital,
London, UK.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

The Royal Marsden Hospital is the national specialist cancer hospital, established in 1851. The Institute of Cancer Research is its academic partner,  established in 1909 and a college of the University of London. They have two sites, in central London and on the southern edge of London. Together they form one of the four largest comprehensive cancer centres world wide.  A magnetic resonance unit was established in 1986,  with an associated research programme. There are currently 5 clinical MRI systems, 3 at 1.5T, 2 at  3T, including  2 broadband systems and am MR guided HIFU system. A developmental clinical MR Linac has recently been installed for MR guided radiotherapy.  In addition there are two pre-clinical  horizontal bore MR systems (7T and 1T) , two vertical bore 11.7T  NMR systems and a dynamic nuclear polarisation system for hyperpolarisation.

Research spans cells to clinical studies, and service provision ranges form early detection, disease staging through to treatment response.

A range of clinically related developments  will be discussed, drawn from our current and recent research, illustrating some of the current applications of MRI at our institutions. Objective and quantitative assessment of MRI data, together with collection of functional information in addition to the morphological data that underpins much of cancer assessment is a major interest. DCE MRI techniques have been developed and evaluated.  Contrast enhanced MRI has been shown to have  sensitivity for detecting breast cancer in women at genetic risk of breast cancer due to gene mutations such as BRCA1/2. Here we have shown that MRI outperforms X-ray mammography and following our and other studies it is now recommended for targeted screening of high risk women in many countries including the UK and USA. Parameters obtained from DCE MRI aid identification of disease characteristics, and allow the action of a range of drugs to be measured, aiding assessment of new cancer treatments. Water diffusion measured by MRI is now an important contributor to disease assessment, and by measuring the apparent diffusion coefficient, the effects of treatment on tissue cellularity can be assessed, informing on response. This is used in a range of ways, and we have recently developed ways of assessing the overall metastatic burden in advanced disease, providing an objective means of assessing response.  Combining measurements also enables identification of different tissue types. A further approach, T2* imaging informs on hypoxia, a determinant of the effectiveness of  some treatments.

Motion is important to both imaging and treatment, and we have been interested in developing approaches to control motion, and to support image guided treatments, particularly the new generation of MR guided treatments, such as with the MR-Linac, where interactive treatment will be possible. Some recent advances will be described.

 

Place de la radiothérapie dans la pratique quotidienne du chirurgien oncologue

Pr.  Tarik SAIB

Service de Chirurgie Oncologique, Centre de Lutte Contre le Cancer de Sétif.

Les progrès considérables des techniques chirurgicales à prétention carcinologique n’ont pas suffi à améliorer manifestement les cancers notamment digestifs et gynécologiques. L’avènement des thérapeutiques anticancéreuses complémentaires à la chirurgie tel que la radiochimiothérapie, a permis une optimisation des résultats de la chirurgie avec un meilleur contrôle local de la maladie et un impact significatif sur la survie globale et la survie sans récidive. Le but de notre travail est de mettre en exergue la place de la radiothérapie dans nos pratiques chirurgicales usuelles ainsi que son impact sur les résultats carcinologiques.

 

ASPECT CLINICO-DOSIMETRIQUE DU CANCER DU SEIN BILATERAL SYNCHRONE

Dr. ABAI  .S ,   Mr.  KHODRI .S  ,  Pr.  BOUDAOUED .K

CAC DE  SETIF   SERVICE DE RADIOTHERAPIE-ONCOLOGIE ,

  • Le cancer du sein bilatéral synchrone (CSBS) n'est pas une entité rare, et les femmes déjà atteintes d'un cancer unilatéral ont un risque supplémentaire de cancer controlatéral
  • L'incidence globale des CSBS était de 2,6 %. Les patientes présentant un CSBS avaient un antécédent familial de cancer du sein dans 23,7 % des cas.
  • Le tableau le plus fréquent associait une tumeur palpable à une lésion controlatérale infra clinique (43,5 %).
  • La proportion de carcinomes lobulaires invasifs est  de 17,7 %, identique à celle de tumeurs multifocales. Les tumeurs droite et gauche du même type histologique  78,3 % des cas et l'expression des récepteurs aux œstrogènes est identique dans 91,4 % des cas.
  • Les principaux facteurs de risque de CSBS sont la notion d'une histoire familiale de cancer du sein, le type histologique lobulaire invasif et le caractère multifocal de la première tumeur.
  • la radiothérapie est un élément essentiel de la prise en charge. Dont l’irradiation complémentaire doit être systématique, quelles que soient les caractéristiques de la patiente, car elle diminue le taux de rechute locale et améliore par-là la survie.
  • Une dose de 45–50 Gy est délivrée dans la totalité du sein en fractionnement classique. Un complément de dose (boost) dans le lit tumoral doit être délivré chez les patientes de moins de 60ans après traitement conservateur.
  • La technique usuelle reste l’irradiation conformation elle tridimensionnelle, la radiothérapie en modulation d’intensité n’ayant que des indications limitées. L’asservissement respiratoire pourrait être utile en cas de dose reçue par le cœur excessive
  • Résumé de notre exemple : la patiente AA âgée de 46ans,  originaire et demeurant a Bejaia et  qui présente un  cancer du sein bilatéral  synchrone, classée a droit  Pt2 n2 de type mixte lobulaire et canalaire , et  a gauche PT2N3 de type lobulaire infiltrant, dont les récepteurs hormonaux sont positif pour les deux sein , les HER2  sont négatifs pour les deux sein.

            la patiente ayant bénéficier d’ une chimiothérapie adjuvante puis un Radiothérapie prophylactique de la paroi et des aires ganglionnaire , et qui sera suivie d’ une hormonothérapie pendant  05 ans.


Evaluation of a treatment planning system and dosimetric control in external radiotherapy using experimental measurements and Monte Carlo codes

Bouacid. S

University of Setif

 

Treatment planning systems occupy a very important position within a radiotherapy department. These systems (TPS) are used to collect the patient’s anatomical data, to select the geometric parameters of the patient's irradiation and to verify that the therapeutic objectives will be achieved.

They also make it possible to calculate the quantities of radiation to be delivered per beam and per irradiation session (Monitoring Unit).

It is therefore essential that the performance of TPS should be monitored regularly in order to guarantee the quality and safety of radiotherapy treatments.

In this work we propose to carry out the quality control of the dosimetric tools of the TPS used in the Sétif Anti-Cancer Center by means of Monte-Carlo simulation and to check its planning by In-Vivo dosimetry.therfore , the Monte Carlo simulations and the In-Vivo dosimetric measurements can be a dosimetry reference for comparison with TPS results.


Functional Magnetic Resonance Imaging: Fuzzy Inference Analysis

Imène BOUHARATI

Faculté de Médecine, Service radiologie, Hôpital Universitaire de Sétif

Spécialité: Spécialité Radiologie

Nowadays, functional MRI is widely used in the study of brain functions. If it has the advantage of being non-invasive and allows delimiting the zones that are activated at each stimulus in 3D, it presents several deficiencies. On the psychotic studies, the zones which activate induce the analyst in error in view of the complexity and the differences between individuals and their states of anxiety. Even minimal movements of the head influence the result; the response of the vascular system signal is delayed after the stimulus...etc. A heavy numerical processing in particular in statistical analyzes is necessary to refine the images. Despite this, difficulties persist. In this study, we propose a fuzzy logic system in this analysis. Viewing the complexity of the system, the variables that define the constructed image are considered as inaccurate variables and therefore fuzzy variable. The proposed system allows defining the optimal interaction of the different factors for an optimal image.

Key words. fMRI, BOLD, Cerebral activity, Magnetic field, Blood oxygenation, Fuzzy logic

Multi-Metric Image Registration For Pseudo-CT Generation Using T1-Weighted Brain MR Images

Wafa BOUKELLOUZ

Spécialité: Informatique, Ingénierie des systèmes intelligents et apprentissage automatique.

Adaptive external radiation therapy is an important field of research, where interest is emerging towards the use of MRI as the only modality in treatment planning in order to benefit from the advantages offered by this imaging modality and eliminate difficulties encountered by CT imaging.  Thus, this is achieved by creating a CT image from MRI data using different methods and approaches. In this paper, we propose a simple method to predict a pseudo-CT image from standard T1-weighted MRI data using a multi-metric image registration technique. We used an atlas database consisting of T1-weighted MRI and CT brain images and employed a two-step multi-metric deformable image registration technique to create four pseudo-CT images for a target MRI.  Comparison results show that the proposed approach can predict a reliable CT image from MRI data and there is room for improvement for the method.


La réponse du gel MAGIC aux irradiations externes

Nadjla BOURBIA

Université des frères Mentouri Constantine

Physique médicale

Les gels de polymères sont des dosimètres chimiques relatifs qui permettent d'accéder à une distribution tridimensionnelle de la dose absorbée. Le but de ce travail a été d'élaborer et d'utiliser un gel de polymères de densité équivalente aux tissus. Le gel MAGIC associé à l’imagerie par résonance magnétique et la tomographie par RX permet de révéler la dose absorbé. Ce type de gel dit « normoxique » peut être fabriqué et utilisé en conditions atmosphériques normales, cette étude consiste à fabriquer le gel, évaluer sa sensibilité à une irradiation photonique par l’accélérateur linéaire. La réponse des gels a été révélée par des mesures de taux de relaxation (R 2) et des unités Hounsfield (UH). Nous avons obtenu des réponses linéaires.


Radiation Effects and Damage

Wassila Issaadi, Salim Issaadi

Electrical Engineering Laboratory, Faculty of Technology, University of Bejaia, 06000 Bejaia, Algeria.

Spécialité : Automatique et Traitement du Signal.

The detrimental consequences of radiation are referred to as radiation damage. To understand the effects of radiation, one must first be familiar with the radiations and their interaction mechanisms. Further, the fundamental characteristics of the material(s) being irradiated must also be understood. A brief summary of the characteristics of radiation is first presented be low. This is followed by a general discussion of the effects of radiation, along with some specific examples, with an emphasis toward the ionizing effects. Keywords: Radiation, Effects, Damage.

Automatic methods of medical image segmentation

Somia LAKEHALI

 

Spécialité Informatique,  SIAA (Systèmes Intelligents et Apprentissage Automatique).

University of Setif

The external beam radiotherapy consist of delivering high doses of radiation to the tumor in this case we bring liver cancer to show how we can treat it by sending high doses of radiation to locate tumor accurately without damaging tissue.

Image segmentation is the core concept of image processing. The aim of image segmentation is to cluster the pixels into salient image regions i.e., regions corresponding to individual surfaces, objects, or natural parts of objects.

This study aims to segmentation of each tissue (bone, fat, air, soft tissue, solid tissue  …ect) from MRI to generate CT images for RTP. This paper describes and analyses the most famous and efficient segmentation techniques. Firstly, this paper investigates and compiles some of the technologies used for image segmentation, by making a survey of current segmentation techniques. Finally, makes a comparative and deductive study.

The purpose of writing this paper is to make survey in the bibliographies of this art and find the most efficient technics by make a comparative study.

Keywords: Image Segmentation, Medical Image, Machine Learning, Radiotherapy, MRI, CT image, liver cancer


Le Cancer du Sein : aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques

G. Habia, H.A. Dib, K. Boudaoud

Objectifs :

Déterminer les caractéristiques sociodémographiques, cliniques et thérapeutiques du cancer du sein.

Patients et Méthodes :

Etude descriptive à recueil prospective incluant 196 cas de cancers du sein pris en charge au niveau du service d’oncologie et de radiothérapie, CLCC, setif entre le 1 er avril 2015 et 31mars 2016.

Résultats :

L’âge moyen de découverte était de 46.04 + 9.78 ans (extrêmes: 25 et 70 ans). La majorité de nos patientes soit 82% avaient un niveau socioéconomique moyen. L’âge moyen de la ménarchie était de 13 + 2.2 ans, l’âge moyen de mariage est de 22.08 + 11.68 ans. La parité moyenne des femmes était 2.8+ 1.93 enfants. Le délai moyen de consultation était de 7.37 mois (extrêmes : 10 jours et72 mois). Cette consultation était le plus souvent motivée par la découverte d’un nodule du sein dans 94% des cas, lors de l’autopalpation dans 100 % des cas. La taille clinique de la tumeur moyenne était de 40.86 + 21.28 mm (extrêmes : 10 mm à 120mm). Le type histologique le plus fréquent était le carcinome canalaire infiltrant, retrouvé dans 68.36 % des cas, avec présence d’emboles vasculaires dans 54.6%. La forme triple négative a représenté 26.95%. La majorité des patientes ont reçu un traitement multimodal associant une chirurgie radicale dans 95.41%, suivied’une chimiothérapie dans 97.95% des cas, d’une radiothérapie, une thérapie ciblée et d’unehormonothérapie selon le profil immunohistochimie de la tumeur.

Conclusion :

Ce travail nous a permis de montrer que malgré les efforts déployés pour améliorer la prise encharge du cancer du sein dans notre région, le diagnostic reste souvent tardif ce qui expose lespatientes à un traitement mutilant, lourd et couteux.


HEMANGIOPERICYTOME  à propos d’un cas

Dr L. Hamzi Dr B Drif  Pr K Boudaoud

Service de radiothérapie CLCC SETIF

Le but de ce travail est de préciser les techniques de radiothérapie   dans l’hemangiopericytome  L’hémangiopéricytome, est une tumeur mésenchymateuse rare, issue des péricytes de Zimmerman, cellules contractiles entourant les capillaires

Son aspect en tomodensitométrie(TDM) ou en imagerie par résonance magnétique (IRM) peut être trompeur et faire porter à tort le diagnostic de méningiome.

L’hémangiopéricytome se caractérise par son potentiel malin, son taux élevé de récidive et de métastases à distance, justifiant une exérèse chirurgicale large et une radiothérapie complémentaire. Nous présentons, à travers ces observations l’indication de la radiothérapie

 

Mesures des paramètres de sortie correctifs des accélérateurs pour des petits faisceaux de photons à hautes énergies

Taha Hachemi

Physique médicale, Université de Sétif

 

Le sujet de thèse entre dans le cadre de l'amélioration de la prise en charge des malades cancéreux traités par des radiations ionisantes de hautes énergies. Cette prise en charge est traduite par l'amélioration du plan de traitement du malade de point de vue dosimétrique en utilisant les techniques avancées de la radiothérapie. Ces techniques comme IMRT, VMAT ou bien cyberknife reposent sur l'utilisation de méthodes modernes de dosimétrie et utilisent généralement des petits faisceaux. En pratique, les machines de photons et électrons à hautes énergies (accélérateurs linéaires) fonctionnent en respectant des protocoles et des conditions de références préétablies; en général en radiothérapie conventionnel les faisceaux utilisés sont de taille moyenne ou bien large. En radiothérapie moderne, généralement des petits faisceaux de radiations sont utilisés pour maintenir les organes à risques à un niveau de dosage  le plus bas que possible; cela nécessite une nouvelle mise en service des accélérateurs linéaires prenant compte des nouveaux paramètres de sortis des accélérateurs pour des petits faisceaux de champs  0x0 jusqu'à 10x10cm


Etude des propriétés Structurales, Optiques et Thérapeutiques des complexes de la Curcumin à la base de Zn

Khireddine Ahlem1, Hannachi Douniazed1

1 Département de Chimie, Faculté des Sciences, Université Ferhat Abbas Sétif 1, Algérie.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les complexes organométalliques de la Curcumin à la base de Zn ont plusieurs utilisations dans divers domaines surtout dans la médecine tels que: Anti-eczématique, Carminatif, Traitement de la démence, Antivirale, Anti-inflammatoire...ect; et principalement dans le Traitement du Cancer de la prostate.

En outre, le fragment Curcumin rend les complexes fluorescents, une caractéristique permettant d'étudier leur interaction avec l'ADN à travers une nouvelle méthode optique préalablement testée avec l'intercalateur  fluorescent de référence bromure d'éthidium. Cette analyse démontre que le mode d'interaction des complexes de Curcumin avec l'ADN dans la double hélice favorise leur alignement perpendiculaire à l'axe de l'ADN, suggérant une intercalation intercalaire partielle de ces complexes Zn(II).

Dans ce travail, les calculs de la théorie fonctionnelle de la densité (DFT) ont été réalisés en utilisant les programmes de fonctionnelle de densité d'Amesterdam (ADF 2016) et Gaussian (G09) et ont été réalisés avec les fonctions PBE/TZ2P et B3LYP/gen respectivement.

Mots clés: ADN, Cancer de la prostate, Curcumin, DFT.

 

Enhancement of CBCT images for Adaptive Radiation Therapy

KIDAR Halima Saadia, AZIZI Hacene

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

University of Setif

 Imaging is now fully integrated in the radiation therapy process. With on-board CBCT systems, tomography imaging allows not only patient positioning but also treatment planning adaptation with patient anatomy modifications, throughout the entire treatment. This is called adaptive radiation therapy. The implementation of this technique passes by complex operations such us image registration and many delineations of target-volume and organs at risk for the re-planning, which warrants the need to automate the radiotherapy pathway. The goal of this study is to improve the CBCT images by reducing the artifacts which prevent the good definition of volumes of interest and develop an automated segmentation tools to delineate accurately this volumes.

 Key words: CBCT, Automated segmentation, re-planning, ART

The effect of nanoparticles in proton therapy

Mohammed Ouar

Laboratoire d’Analyse et Application des Rayonnements (LAAR), Université des Sciences et Technologies d’Oran Mohamed Boudiaf (USTO-MB)

Proton therapy is one of the applications of radiation in oncology, It allows an optimal treatment of the tumors situated in the sensitive areas, by limiting as much as possible the dose absorbed at the level of the targeted tumors and by sparing the healthy tissues at a distance. In this work we present the effect of gold nanoparticles in proton therapy. For different positions of head tumour, using the Monte Carlo method implemented in the Geant4 code (Geometry and tracking). Consequently, our results show that the position of head tumor when we use the Gold nanoparticles (GNPs) in proton therapy treatments has no effect on the energy deposit. Keywords: Radiation; Monte Carlo;Geant4; proton therapy; nanoparticules


Place de la Thérapie Photodynamique dans les Cancers. Etat actuel et perspectives en Algérie

Amina OULHISSANE ** Master Physique Médicale

Abderrazak BABA AHMED ** Professeur de Biophysique

La photothérapie dynamique (PDT) est une technique destinée à traiter certains types de cancers. Les premières applications cliniques datent de 1975. Elle est basée sur l’action combinée d’une molécule photo-activable appelée photosensibilisateur (PS), d’une lumière Laser de longueur d’onde appropriée et de l’oxygène présent naturellement dans le milieu biologique. Le rayonnement Laser va activer le PS fixée préférentiellement sur les cellules cancéreuses et provoque la mort des cellules tumorales en libérant des espèces radicalaires toxiques qui vont ensuite altérer des cibles vitales des cellules tumorales.  Les applications cliniques de la PDT concernent tous les tissus accessibles à la lumière Laser soit directement ou par endoscopie. Ces dernières années son intérêt est croissant pour un certain type de cancers. Par ailleurs, de nombreux essais cliniques sont en cours pour d’autres pathologies cancéreuses. La recherche se concentre actuellement sur l’élaboration de nouveaux PS, sur la compréhension des propriétés optiques des tissus et sur l’optimisation des protocoles utilisés dans le cadre de traitements par PDT.  La PDT a connu son heure de gloire médiatique dans les années 1980 lorsque plusieurs équipes cliniques,  principalement aux USA, au Canada et au Japon ont montré son efficacité dans le traitement de certaines tumeurs, généralement inopérables. Comparé à la radiothérapie, le rayonnement utilisé par la PDT, de moindre énergie, est inoffensif et non mutagène. La limitation des effets secondaires majeurs ainsi que l’absence de résistance développée suite au traitement sont un atout certain par rapport à la chimiothérapie. En plus, le coût du traitement ainsi que le confort et l’espérance de vie des patients sont également des paramètres non négligeables conditionnant le choix thérapeutique en cancérologie.  Etant donné que cette technique n’est pas à l’ordre du jour en Algérie, notamment dans la prise en charge du cancer, certains médecins biophysiciens, oncologues, chirurgiens, dermatologues et autres, veulent s’investir dans ce domaine. Cependant, la PDT ne pourra être une modalité thérapeutique standard que s’il y a une prise de conscience de tous les professionnels de santé et de bénéficier ainsi d’une part du financement octroyé dans le cadre du plan cancer par les pouvoirs publics.

Mots clés :     Cancer, Photothérapie, Photo sensibilisateur, Oxygène, Laser, Radicaux Libres, Mort Cellulaire.

 

 

Quantification en tomoscintigraphie cérébrale : Cas de la maladie d’Alzheimer

Ragoub Fatima 1, Khemis Kamila1, Dr.Medjahdi Abdelkader2, Dr.Mebarki Mohamed3.

  1. Université de Tlemcen, Faculté de Technologie, Département GBM
  2. CHU de Tlemcen, Service de Médecine Nucléaire
  3. Centre d’imagerie scintigraphique, Bordj Bou Arréridj.

 

Dans ce travail, nous étudions la quantification de la perfusion cérébrale en TEMP (Tomographie à Emission Mono-Photonique) pour le diagnostic des démences vasculaires. En premier lieu nous avons effectué une segmentation en coupe du cerveau, ce qui a permis d’extraire la zone active. Ensuite, nous avons divisé l’image en 12 secteurs d’intérêt. Chaque secteur donne naissance à un masque binaire. Chaque masque est superposé à l’image segmentée ce qui permet d’extraire 12 régions d’intérêt. La quantification consiste à mesurer l’air de chaque région. Les valeurs affichées correspondent au rapport maximum d’intensité/zone active du secteur. Les premiers tests sont effectués dans le cas de la maladie d’Alzheimer en comparaison avec le cas sain. La quantification a donné plus de précision et permet donc un meilleur diagnostic. La validation du Protocol devrait se faire sur une plus large base de données.

Mot clés : TEMP, perfusion cérébrale, AD (maladie d’Alzheimer), Quantification,  Segmentation, Médecine nucléaire


Aim of MRI in radiotherapy

Khalil Touabti

Dans ce travail, nous enviageons d'étudier la possibilties d'utiliser les images IRM à la place des image TMD pour planifier les doses en radiothérapie. Chose qui présente plusieurs avantages comme la précision remarquable des contours des volumes cibles de certains cas de tumeurs et le caractère non invasif de l'imagerie IRM.

JEPM-setif_2016

Spinning arrow      Spinning arrow      Spinning arrow      Spinning arrow      Spinning arrow